DIRECTION ARTISTIQUE NATHALIE NÉGRO

ABONNEMENT À LA NEWSLETTER  |  |

« septembre 2017 »
L M M J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
SharePARTAGER

80 000 000 de vues - Création 2010-2013

Productions

Opéra Slam

Le 18 janvier 2011, la jeune Asmaa Mahfouz, 25 ans, poste sur le Net une vidéo appelant les Égyptiens à s’élever contre l’oppression. Cet acte a inspiré un opéra qui bouscule les codes classiques de l’art lyrique en se nourrissant d’une forme contemporaine de poésie : le slam.

UN OPÉRA-SLAM DE NATHALIE NEGRO - PIANOANDCO
ELI COMMINS / ALEXANDROS MARKEAS
CREATION 2013
Production : PIANOANDCO créations contemporaines
Coproduction : Festival de Marseille _ danse et arts multiples, Marseille-Provence 2013 – Capitale européenne de la culture, Théâtres en Dracénie
Avec l’aide à la production d’Arcadi, de la Clef des Chants et du DICRéAM
Avec le soutien de la Fondation Orange et de la SPEDIDAM et l’aide au projet de la DRAC PACA.
Avec l’aide à l’écriture de l’association Beaumarchais- SACD
Avec le soutien de l’Opéra Junior de Montpellier, de la Résidence d’artistes de l’Etang des Aulnes du Conseil général des Bouches du Rhône, de Théâtres en Dracénie, du Théâtre du Gyptis, de la Maison Louis Jouvet de Montpellier et du GMEM-CNCM Marseille.

« À l’ori­gine de cette créa­tion, il y a la volonté de pro­vo­quer des ren­contres aty­pi­ques », expli­que Nathalie Négro. Pour ce projet, la pia­niste s’est entou­rée de l’auteur et met­teur en scène Eli Commins, du com­po­si­teur Alexandros Markeas, choi­sis pour la force de leurs créa­tions et leurs expé­ri­men­ta­tions, qui les condui­sent à s’inté­res­ser à des démar­ches trans­dis­ci­pli­nai­res.

C’est Eli Commins qui pro­pose de raconter l’his­toire d’une femme dans la révo­lu­tion égyptienne, ins­piré par la vidéo d’Asmaa : « Tout était là. La ryth­mi­que ver­bale deve­nait une mélo­die et for­mait une unité », se sou­vient Nathalie Négro. Ici com­mence la fic­tion : après avoir appelé les Égyptiens à se ras­sem­bler place Tahrir, Asmaa se déconnecte du réseau. Pendant ce temps, la toile s’enflamme, et le peuple converge vers le centre du Caire. Face aux per­son­na­ges d’Asmaa et de sa grand-mère, les sla­meu­ses scan­dent le récit à la manière d’un chœur de spec­ta­tri­ces, jouant leur propre rôle : des jeunes femmes vivant en France face à des héroï­nes égyptiennes du même âge.

Pour le com­po­si­teur, la richesse des voix de cet opéra sera fémi­nine : « L’écriture vocale s’appuiera sur les méta­mor­pho­ses des voix de femmes, qu’elles soient par­lées ou chan­tées, ber­ceu­ses mur­mu­rées ou cris de colère. »

Mais pour Nathalie Négro, ce projet a aussi une autre vertu : « La place des femmes dans l’opéra du 19e siècle a tou­jours été confi­née à des fins tra­gi­ques. Je vou­lais au contraire leur redon­ner une place d’héroïne forte et indé­pen­dante d’un réfé­rent mas­cu­lin. »

CONTACT DIFFUSION 80 000 000 DE VUES

80 000 000 de vues a notam­ment été pré­senté à la Villa médi­ter­ra­née de Marseille, à l’Opéra de Reims, au Théâtre de Mâcon, au Bateau Feu de Dunkerque, à l’Hippodrome de Douai, au Phoenix de Valenciennes, au Conservatoire jean bap­tiste Lully de Puteaux, etc...


 
pianoandco 13, cours Joseph Thierry - 13001 Marseille - T. +33 (0)6 61796427 - mentions légales