DIRECTION ARTISTIQUE NATHALIE NÉGRO

ABONNEMENT À LA NEWSLETTER  |  |

« octobre 2017 »
L M M J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
SharePARTAGER

SOPHIE LACAZE

Collaborations...

Compositeur fran­çais, née en 1963 à Lourdes, Sophie Lacaze a étudié au Conservatoire National de Région de Toulouse, puis est entrée à l’Ecole Normale de Musique de Paris où elle a obtenu le diplôme de com­po­si­tion. Elle a ensuite tra­vaillé avec Antoine Tisné, Allain Gaussin et Philippe Manoury, puis avec Franco Donatoni et Ennio Morricone à l’Accademia Musicale Chigiana di Siena en Italie. Elle a aussi suivi les cours de Pierre Boulez au Collège de France, et abordé le théâ­tre musi­cal avec Georges Aperghis au Centre Acanthes.

Depuis une ving­taine d’années, elle col­la­bore avec de nom­breux ensem­bles et solis­tes en France et à l’étranger. Son cata­lo­gue com­porte aujourd’hui une soixan­taine d’œuvres, des pièces solos aux pièces pour orches­tre, en pas­sant par des pièces pour choeurs et des œuvres mixtes, qui sont régu­liè­re­ment jouées ou dif­fu­sées dans plus de vingt pays.

Lauréate de plu­sieurs concours inter­na­tio­naux (Italie, Roumanie, Grande Bretagne), elle a aussi obtenu le Grand Prix Lycéen des Compositeurs en 2009 pour son concerto pour flûte, choeur d’enfants, peti­tes per­cus­sions et objets divers « les quatre éléments » (CD « Sophie Lacaze - Works with flutes » avec Pierre-Yves Artaud en soliste - SOLAL, Allemagne), et a reçu le prix Claude Arrieu de la SACEM pour l’ensem­ble de son oeuvre (2010). En 2012, elle est lau­réate de l’Association Beaumarchais - SACD.

Ces der­niè­res années ont vu la créa­tion de nom­breu­ses pièces nou­vel­les, notam­ment
- « deux mou­ve­ments » pour saxo­phone tenor et orches­tre par Daniel Kientzy et l’Orchestre Philarmonique de Bacau (Roumanie - direc­tion Ovidiu Balan),
- « Het Lam Gods » par le Quatuor Benaïm lors d’une « jour­née spé­ciale Sophie Lacaze » des Rencontres Musicales ProQuartet de Fontainebleau,
- « Quatre haïkus » pour saxo­phone alto et piano, par Jean-Yves Fourmeau et Marylise Fourmeau,
- « L’espace et la flûte – Variations sur des textes de Jean Tardieu » pour réci­tant et orches­tre de flûtes, par Alain Carré et l’Orchestre de Flûtes Français (direc­tion Paul Méfano) à RadioFrance,
- « Fauvette » sur un texte de Jean-Pierre Rosnay par le choeur Calliope (direc­tion Régine Théodoresco),
- « Variations sur quatre haïkus » pour vio­lon­celle, par Florian Lauridon au cours de la saison de l’ensem­ble Itinéraire à Paris,
- « Marco Polo » opéra sur un livret d’Alain Carré, cho­ré­gra­phie et mise en espace de Sabine Novel,
- « Ephémères » pour violon, cla­ri­nette et vio­lon­celle, sur une vidéo de Guy Bompais, par l’ensem­ble TM+, à l’occa­sion du fes­ti­val Sons d’Automne à Annecy,
- « Tishyuan », qua­tuor de saxo­pho­nes, par l’ensem­ble XASAX.

En 2012, la chaine MEZZO réa­lise et dif­fuse un court-métrage « Portrait de Sophie Lacaze, com­po­si­teur » (Avril 2012, série « Mezzo-Compo ») et France Musique consa­cre un « Alla Breve » à sa nou­velle pièce pour orches­tre « Après avoir contem­plé la lune », enre­gis­trée par l’Orchestre Philarmonique de RadioFrance sous la direc­tion de Pierre-André Valade. D’autre part, la fon­da­tion ita­lienne Adkins Chiti sélec­tionne sa pièce « Cinq voyel­les pour quatre flûtes » pour repré­sen­ter la France lors du concert donné pour la pré­sen­ta­tion du projet WIMUST au Parlement Européen à Bruxelles en Juin 2012, Traversières, la revue offi­cielle de l’Association Française de la Flûte, publie un arti­cle sur sa musi­que pour flûtes (Traversières Magazine n°104), et les Editions de l’Astronome publient son 3e CD mono­gra­phi­que, « Souffles », autour de ses oeu­vres avec réci­tant, en col­la­bo­ra­tion avec le comé­dien Alain Carré.

La musi­que de Sophie Lacaze est régu­liè­re­ment jouée en Australie (Melbourne International Arts Festival, Barossa Music Festival, Australian Flute Festival, jour­née de la Francophonie à Canberra, Adelaide Fringe Festival, Arts Gallery of NSW à Sydney...), Belgique (Saison de la Philarmonique de Namur, Festival Happy New Ears de Courtrai, 2de Belgisch Fluitfestival et Festival Courants d’Air à Bruxelles, Les prin­temps de Saint Laurent...), Brésil (Festival Musica Nova), Espagne (LOOP Video Art Festival de Barcelone), Japon (Festival de Musique Française de Tokyo, Académie et Festival International d’Instruments à vent de Hamamatsu...), Lituanie (Contemporary Music Festival « Is Arti »), Pologne (Festival de musi­que franco-polo­naise de Cracovie, Festival International « Laboratorium Muzyki Wspólczesnej » et Festival « Ogrody Muzyczne » de Varsovie), Roumanie (Semaine Internationale de Musique Nouvelle de Bucarest, Festival de Braila, Festival de Sinaia, Festival de Musique Contemporaine de Bacau, Philarmonie de Iasi), Serbie (Alternative film & video fes­ti­val de Belgrade), Suisse (Aubes musi­ca­les du Pâquis à Genève, Schubertiade de Sion...), Ukraine (Festival 2D2N à Odessa), USA (American Flute conven­tion, New Orleans ; Arts Now Series, Raleigh ; Collective:Unconscious, New York ; Spark Festival, Minneapolis ; CSUF New Music Festival, Fresno…), et aussi en Allemagne, Arménie, au Canada, Chili, Corée du Sud, Chypre, Grèce, Luxembourg, Pays-Bas, Royaume Uni, Suède, France (38e Rugissants, Biennale d’Art Contemporain de Saint Cloud, Chantiers de la Création de l’Orchestre National de Lyon, Festival « Aujourd’hui Musiques » à Perpignan, Festival de danse et des arts mul­ti­ples de Marseille, Festival « Eclats » de Dieulefit, Festival « le Son MiRé » de Fabrezan, Festival MIA, les Festivales de Turriers et des Alpes, la Flûte enchante Roubaix, Forum des écoles de musi­que du Val d’Oise, Journées natio­na­les de l’électroacoustique, Musicora, Musique et Architecture à Angers, Musique Française en Provence, Piano à Mayenne, Printemps Musical d’Annecy, Rencontres Musicales ProQuartet de Fontainebleau, les Rencontres Contemporaines de Saint Privat d’Allier, Rencontres Internationales de Composition Musicale de Cergy-Pontoise, Rencontres Musicales en Hautes Vosges, saison de l’Ensemble Itinéraire, saison de l’OFF, Sons d’Automne à Annecy, les Vendredis baro­ques de Dardilly, ...)

Elle est inter­pré­tée par des orches­tres ou ensem­bles tels que l’Orchestre Philarmonique de Radio France (dir. Pierre-André Valade), l’Orchestre de Perpignan-Méditerranée et la Camerata de France (dir. Daniel Tosi), l’Orchestre Philarmonique Mihail Jora de Bacau (dir. Ovidiu Balan), l’Orchestre de la Radio Roumaine (dir. Horia Andreescu), le Nouvel Orchestre de Chambre de Rouen (dir. Joachim Leroux), l’Orchestre de Flûtes Français (dir. Pierre-Alain Biget, Paul Méfano, Joel Soichez), les musi­ciens de l’Orchestre National de Lyon, le choeur Calliope (dir. Régine Théodoresco), l’ensem­ble vocal Appoggiature (dir. Eliette Roche), le Quatuor Arcadie, le Trio à Cordes de Paris, le Quatuor Benaïm, le Trio 3D, Piano & Co, XASAX, les ensem­bles Aujourd’hui Musiques, Duruflé, Helios, Pléiade, Syntax, TM+, les qua­tuors de Flûtes Hinémoa (Belgique) et Image (Italie), l’ensem­ble Tétraflûtes (Suisse), le qua­tuor Amarone (Allemagne), the Kommandaria Sax Quartet (Chypre), le Trio Aperto et l’ensem­ble Pro Contemporania (Roumanie), the Canberra New Music Ensemble et le Trio Settembrini (Australie), l’ensem­ble Antara (Chili)..., ainsi que par de nom­breux musi­ciens, notam­ment Pierre-Yves Artaud, Ivan Bellocq, Jean-Yves Fourmeau, Jean-Claude Gérard, Baudoin Giaux, Daniel Isoir, Daniel Kientzy, Marie Kobayashi, Florian Lauridon, Sophie Maréchal, Yumi Nara, Nathalie Négro, Kiyoko Okada, Nadia Ratsimandresy, Christel Rayneau, Gabriella Smart, Chiharu Tachibana, Fuminori Tanada, Françoise Vanhecke, Stephen Whittington, Frédérique Wolf-Michaux...

D’autre part, « Voyelles » et « Trois mélo­dies » ont fait l’objet de confé­ren­ces à Berlin et à Nice dans le cadre du cycle de confé­ren­ces de Patrick Quillier sur « Musique et Poésie en France au XXe siècle » (2005 - 2006).

Sophie Lacaze est régu­liè­re­ment invi­tée à donner des master-class ou confé­ren­ces (Conservatoire Supérieur de Musique de Sydney, Barossa Music Festival - Australie ; IUFM de Tarbes, CRR de Versailles, CRR de Rouen, CRR de Montpellier - France ; Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles, Conservatoire Royal de musi­que de Liège - Belgique...) Elle ensei­gne la com­po­si­tion et l’orches­tra­tion à l’Université Paul Valéry de Montpellier et est co-direc­teur artis­ti­que du Festival Turbulences Sonores. Ses oeu­vres sont éditées chez Alphonse Leduc, Billaudot, Delatour et Svitzer. Elles figu­rent sur une dizaine de CDs (France, Australie, Allemagne, Roumanie, USA), dont trois mono­gra­phies.

En dehors de toute école et de tout cou­rant musi­cal, Sophie Lacaze s’est forgée une esthé­ti­que per­son­nelle et ori­gi­nale qui tient compte des recher­ches actuel­les sur le timbre tout en cher­chant à redon­ner à la musi­que ses voca­tions pre­miè­res, comme le rituel, l’incan­ta­tion et la danse, et pri­vi­lé­gie un lien fort avec la nature. C’est au cours de son pre­mier voyage en Australie, en 1996, qu’elle a décou­vert la culture des Aborigènes. Depuis lors, un retour à l’essence même de l’art musi­cal, à l’épurement fon­da­men­tal, lui semble essen­tiel. Plusieurs aspects de la musi­que abo­ri­gène sont aussi deve­nus partie inté­grante de son oeuvre, notam­ment cer­tains ryth­mes de céré­mo­nies et danses rituel­les, pho­nè­mes de chants tra­di­tion­nels, ainsi que le did­ge­ri­doo, qu’elle n’hésite pas à faire inter­ve­nir avec les ins­tru­ments de l’orches­tre clas­si­que.


 
 
pianoandco 13, cours Joseph Thierry - 13001 Marseille - T. +33 (0)6 61796427 - mentions légales