©DR

En Ap(p)arté

Concert à domicile

Le 22 OCTOBRE


Françoise ATLAN et Fouad DIDI

 

 

Les AP(P)ARTÉS de PIANO AND CO, pour savourer la musique en toute intimité.

Simultanément à ses projets internationaux valorisant la musique contemporaine, PIANO AND CO propose au public marseillais des rendez-vous musicaux en petite configuration et grande proximité, dans des lieux singuliers tels que des appartements, fab lab…

Pour ce mois d’octobre, rien moins que trois concerts dans des lieux inédits de Marseille ! Le cadre intimiste de ces EN AP[P]ARTÉ offre des possibilités de dialogue avec les artistes qui enrichissent grandement l’expérience.

CONCERT FRANÇOISE ATLAN ET FOUAD DIDI [ COMPLET ]
Tarifs : 18€/15€

Propositions

– Du 17e à nos jours : Solo Violoncelle – Marine Rodallec
– Les extravagants instruments : Instruments divers – Loup Uberto
– Andalussyat : Duo Voix Percussion – Françoise Atlan / Violon Oud – Fouad Didi
– Le langage des sons : Violoncelle – Marine Rodallec / Lutherie – Marianne Ponz
– Entre la Rose et le Jasmin, moment poétique musical : Solo Voix Percussion – Françoise Atlan
– Les Femmes Compositrices : Solo Piano – Nathalie Négro
– Piano 4 mains : Duo Piano – Valérie Florac – Nathalie Négro
– Quatuor Notos : Violons – Anne-Céline Paloyan – Elodie Bugni / Alto – Brice Duval / Violoncelle – Marine Rodallec

Agenda

Deux figures incontournables de la musique arabo-andalouse sont au programme de cette soirée. La voix divine de Françoise ATLAN sera accompagnée du musicien Fouad DIDI lors de ce récital nommé Andalussyat.

Habituée des plus grands festivals de musique sacrée, comme celui de Fès, Françoise ATLAN, est l’une des trois artistes conviées à se produire devant le roi du Maroc lors de la dernière visite du Pape François au royaume chérifien. Fouad DIDI quant à lui, est un violoniste d’exception, chanteur, joueur d’oud et de mandoline qui a fondé l’orchestre classique arabo-andalou Tarab. Il est originaire de Tlemcen en Algérie, cité d’art et d’histoire dont l’école musicale fait référence depuis le 15e siècle, lorsqu’arabes et juifs chassés d’Espagne y trouvèrent refuge, laissant leur empreinte sur la musique.

Cette soirée sera placée sous le signe de la musique dans sa vocation universelle d’ »arme de construction massive », telle que la nomme Daniel BARENBOÏM, autre actif instigateur d’initiatives porteuses de messages rassembleurs.

Pour réserver

partenaires